Zion est employé, par les Rastafaris principalement, pour décrire une sphère spirituelle saine, comme le paradis sur Terre. Symbole d’unité, de paix et de liberté en opposition à Babylone, symbolisant l’oppression du monde occidental lorsqu’il s’avère despotique.

Zion est également un chien appartenant à l’association le Copain à Granges

Ce labrador a terminé son cursus de chien d’assistance pour personne à mobilité réduite. Il est selon la responsable de l’association le Copain capable d’effectué son travail d’assistance à 100%.

Malheureusement pour ce chien s’ennuie. Ce n’est pas le paradis pour lui.  Il tourne en rond et, essaie de s’occupé d’en bien que mal. Pour cela, il vaque dans les environs de sa niche. Il va manger la nourriture de chats chez les voisins. Se couche sur une terrasse d’un voisin. Il attend, attends, bien sagement. Lorsqu’il entend à plusieurs reprises, l’une des voix des gens qui sont sensés s’occuper de lui. Il retourne avec nonchalance chez eux. Mais, il n’y retourne vraiment pas avec enthousiasme.

Ce chien s’ennuie. C’est vraiment un chien qui n’est pas du tout à sa place. Ce chien est plutôt un « boulet » pour sa famille d’accueil. Je dis un « un boulet » car, je l’ai vu attaché pendant plus

d’une heure à un échafaudage. En plus, c’était un soir en hiver.    Photo.

Lorsque sa famille d’accueil s’absente sur une longue durée. Ils essaient de le placer tant bien que mal à des voisins.

Zion mérite mieux que ça. Il n’a pas choisi sa destinée. Il a été formé pour le bien être d’une personne à mobilité réduite et, non pour faire « tapis » chez des gens qui n’ont pas le temps de s’en occuper.

C’est pareil pour une personne qui a fait un apprentissage et à qui ont utilisent pas ses compétences. Il faut plus de 2 ans pour former et chien. Cette formation a un coût. La valeur final d’un chien comme Zion est près de CHF 30’000. Il est donc difficile de se poser la question ….. dois-je encore effectuer des donations?

Non vraiment c’est du « gâchis par entier » Surtout, de bénéficier d’un chien d’assistance formé à 100%. Mieux vaut avoir l’honnêteté de le redonner “au Copain” afin, que Zion aide vraiment un personne qui en aurait vraiment besoin.

Vous savez : « Il y a près de 40% des chiens en formation qui sont réformés » Pour cela, il y a différentes raisons que je ne détaillerai pas.

Je me pose même la question si, je dois continuer à soutenir cette association ?

Il y a tellement de chiens qui ne sont pas à leur place. Ma première chienne Laïka a eu deux détenteurs. (Je ne peux pas dire deux familles) Le 1er travaillais dans le bâtiment. Il partais le matin et laissais le chiot Laïka dans son appartement toute la journée. Il est clair que ça n’a vraiment plus été. (La plupart des chiots dépriment et font carrément de la destruction) Le 2ème détenteur était chasseur. Il possédait un chenil de 6 rares de chiens de chasse. Tous ces chines ne sortaient que pendant la période de chasse. De plus, Laïka était devenue chienne d’élevage. Donc, le détenteur voulait quelle ai une portée. Il y a eu 3 tentatives. Elles ont toutes « avortées » Coût des saillies entre 3 et 4’000 CHF.

Cette chienne avait 5 ans, lorsque nous l’avons rachetée en Mai. Nous avons fait des contrôles véto pour connaître son problème. Rien n’a été trouvé. Lorsque Laïka a eu ces « chaleurs » en septembre, nous sommes partis avec elle pour la « mariée » en Suisse allemande. 9 semaines après, Laïka avait 6 petits.

Résultat : Un chien est vraiment nettement moins « Bête » qu’un humain. Elle était enfin d’accord d’avoir des petits.  Elle avait enfin trouvé une famille qui l’appréciait et, qui lui faisait faire de belle balades. Je dois aussi mentionner que lorsque j’ai commencé à avoir des chiens, j’ai réduit mon temps travail; lorsque c’était possible.

Message aux familles avec enfants qui veulent un premier chien: Surtout par caprice de l’une de vos progéniture….

Si, vous voulez vraiment un chien et, que vous n’en n’avez aucune expérience. La mieux est de vous investir bénévolement en acceptant durant 12 à 14 mois d’être une bonne famille d’accueil pour un futur chien d’assistance. Qu’il soit formé pour des personnes à mobilité réduites ou malvoyantes.

Pendant ce laps de temps, vous aurait tous loisirs de comprendre ce qu’un chien à besoin durant sa vie de tous les jours. Le sortir tous les jours plusieurs fois. Le soigner, l’éduquer.

De plus durant votre bénévolat, vous apprendrez à éduquer le chiot, à le voir évoluer, et, se rendre compte qu’il y a pas mal de contraintes à accepter.

De plus, vous n’avez pas de frais pour les soins de chiot. Tout est pris en charge par les associations. Sauf les déplacements.

Après ce temps de famille d’accueil, là alors, vous pouvez décider de prendre un chien définitivement qui fera votre Bonheur durant les 12 à 15 ans prochains.